Contactez-nous !
Publié le 29 aoû 2017

 Il n'est jamais trop tard pour la prévention incendie!

 Comme chaque année,  ANPI soutient la campagne de sensibilisation à la sécurité incendie du Service public fédéral Intérieur.

La Quinzaine de la Sécurité 2017 se déroulera du 9 au 24 septembre 2017 et s'adressera plus particulièrement aux seniors.

L'objectif reste l'installation de détecteurs de fumée et l'établissement d'un plan d'évacuation .

 Cette campagne annuelle sert également à soutenir les zones de secours. 
Après tout, les pompiers sont présents sur le terrain au quotidien. Ils répondent  aux nombreuses questions du public et dispensent  leurs conseils gratuitement. Les zones disposent, pour ce faire, de "conseillers de prévention incendie" (CPI) spécialement formés à cette communication.

Cela n'arrive pas qu'aux autres!
En Belgique, on compte près de 10 000 incendies d'habitation par an, entrainant plusieurs dizaines morts (77 en 2016). Près de la moitié des victimes des incendies sont agées de plus 65 ans, alors qu'elles ne représentent qu'1/5 de la population.

Un incendie est un événement majeur dans la vie des victimes. Il entraine parfois des lésions physiques  mais  toujours des conséquences émotionnelles.
Trop de gens ignorent encore que la fumée est très toxique et ne leur laisse parfois que 3 minutes pour sortir en toute sécurité.

Prévenir vaut mieux qu'éteindre !
Un incendie est toujours possible.  Mieux vaut connaitre les principaux risques dans une maison ou un appartement afin de mieux les maîtriser. 
Améliorer la sécurité incendie de son logement, signifie en priorité adapter votre comportement, tout comme vous mettez votre ceinture de sécurité dans votre voiture.
Ainsi par exemple, vous pouvez fumer mais surement pas au moment de dormir ou après avoir absorbé des somnifères ou consommé de l'acool.   Surveillez aussi vos appareils électriques qui peuvent s'avérer dangereux. Pensez aux "spagetti" de câbles enchevêtrés et aux multiprises surchargées. Mieux vaut ne pas charger les batteries la nuit et surtout pas dans la chambre.

En outre, quelques actions simples et souvent bon marché  sont possibles.
Pour commencer, il faut équiper votre maison de suffisamment de détecteurs de fumée. Selon la réglementation régionale, un détecteur de fumée par étage est souvent suffisant (en particulier en Flandre et à Bruxelles), pourtant la recherche scientifique a démontré que le "bip" du détecteur de fumée n'est pas toujours audible dans toutes les pièces. Hormis  la cuisine,  la salle de bains et le garage, il est vivement conseillé de suspendre un détecteur de fumée dans chaque pièce. 
Documents ANPI:  Conseils de prévention - le détecteur de fumée   Liste des détecteurs de fumée certifiés BOSEC.

Lorsque la maison brûle, il est trop tard pour songer au moyen de sortir et quoi emporter!  C'est pourquoi, mieux vaut envisager un plan d'évacuation préalable .  N'encombrez pas le chemin pour sortir, le passage doit rester libre. Il est indispensable de trouver facilement la clé de la porte, laissez-la toujours à un endroit précis à proximité immédiate de la porte, voire dans la serrure. 
Une fois dehors, appelez le 112. 
Vous ne pouvez sortir sans aide? Réfugiez-vous dans un endroit "sûr" et  manifestez-vous auprès des pompiers.

 Ces conseils, et bien d'autres, sont disponibles sur http://www.nejouezpasaveclefeu.be  mais le conseiller en prévention incendie ( CPI) peut vous assister gratuitement et/ou  fournir des explications, par exemple, aux organismes du troisième âge.

Téléchargez la brochure www.besafe.be

Plus d'infromations pratiques sur la prévention des incendies  www.nejouezpasavec le feu.be

 

Marques de qualité