Contactez-nous !
Publié le 05 mai 2022

Intégrer les drones dans la prévention et la protection contre l’incendie, et dans la sécurité générale de l’entreprise ?

Drones, solution d’analyse de risques, plateforme d’accès aux données : un triptyque gagnant pour la prévention et la gestion des risques ?

Cette thématique était l’objectif d’une rencontre organisée ce mardi 29 mars au Centre d’essai de drones ID2move, à Nivelles, initiée par Tractebel.
L’occasion pour trois partenaires de montrer la complémentarité de leurs solutions dans ce secteur d’activité de la prévention, de la protection et de l’intervention, notamment en cas d’incendie.

Dans un premier temps, la société SIRADEL du Groupe ENGIE a présenté sa solution Asphales et son moteur d’analyse de risques. Reposant sur la création de scénarios et donc d’arbres des causes ou des conséquences, ce logiciel complet permet la gestion de mesures de prévention et de protection sous la forme d’indicateurs paramétrables et l’aide à la décision avec la gestion de plans d’actions, lors de l’activation de ces scénarii.

Parmi ces mesures pouvant être activées, manuellement ou automatiquement : le lâcher de drones stationnaires filoguidés ou l’envoi de drones pilotés. Équipés du matériel nécessaire (caméras), ceux-ci peuvent apporter une aide appréciable pour effectuer des constatations à distance ou procéder à la levée de doute en cas d’alerte.

 

La société Cybrid Thrust, expérimentée en matière de drones équipés de capteurs intelligents, a effectué plusieurs démonstrations de leur mise en œuvre dans des délais très rapides, pour des missions de reconnaissance, de surveillance globale d’un site, ou d’inspection de bâtiments par caméras thermiques par exemple.
Après avoir recueilli toutes les données et les informations générées, il est ensuite indispensable de les mettre à disposition et de les partager. C’est l’objectif de Rescapp, une application interactive sur tablette, développée en vue de faciliter les phases de l’intervention : celle-ci fournit sur base d’information pré-collectées (cartes et plans, inventaire des risques, dossier d’intervention, ressources disponibles etc.) et d’informations en temps réel, fournies par le moteur d’analyse de risque et par les observations des drones, un état de la situation aux personnels et aux décideurs – et cela où qu’ils se trouvent : sur le site, dans une salle de commande ou un PC opérationnel distant. Ces flux d’informations peuvent ensuite très facilement être partagés ou communiqués sur base de codes QR aux différents intervenants qui en ont besoin. Les actions accomplies et les mesures prises sur le terrain peuvent à leur tour être remontées et intégrées dans le moteur d’analyse de risque.

Trois applications qui doivent permettre, en fonction des circonstances, de fournir une réponse plus rapide et plus efficace en cas d’urgence !

 

photo ANPIasbl

 

Marques de qualité