Contactez-nous !
Publié le 19 fév 2020

Depuis le 1er février, après une dizaine d’années passées au sein de la direction générale Sécurité & Prévention, le service Prévention Incendie est de retour à la direction générale Sécurité civile.

Jan De Saedeleer, chef de service de la Prévention Incendie nous livre son point de vue sur la plus-value que constitue ce retour : « Grâce à la réintégration de la Prévention Incendie, les différents aspects de la chaîne de sécurité des pompiers (prévision - prévention - préparation - exécution - évaluation) se trouvent à nouveau sous le même toit. Ce retour permet de mieux intégrer la prévention dans l'ensemble des missions des pompiers et de mener une politique harmonisée. La boucle est ainsi bouclée. De cette façon, la prévention peut, grâce à l'évaluation des causes d'incendie, tirer des enseignements de l’exécution, et la préparation et l’exécution peuvent apprendre de l'application de la réglementation en matière de prévention étant donné que les risques sont mieux connus et mieux évalués. L'aspect « prévention » implique d'adopter et faire respecter les prescriptions techniques prévues par la législation mais également de sensibiliser les citoyens et les responsabiliser aux risques d'incendie qu'ils peuvent éviter dans leurs activités quotidiennes. »

Les principales missions du service Prévention Incendie sont donc de :
▪ Contribuer à la sécurité des citoyens au travers de son apport à la réglementation relative à la prévention contre les incendies et de l’application de celle-ci.
▪ Informer et sensibiliser les citoyens aux risques et dangers liés aux incendies, afin qu’ils soient eux aussi des acteurs de la prévention contre les incendies.
Sur le plan réglementaire, la Prévention Incendie œuvre au sein de la Commission de dérogation qui examine scrupuleusement les demandes de dérogation pour certaines constructions par rapport aux normes de base concernant la sécurité contre les incendies et ce, pour autant que la construction conserve un niveau de sécurité au moins équivalent à celui requis par ces normes, notamment par le biais de certains dispositifs prévus dans un futur bâtiment, qui permettent, même s’ils s’éloignent quelque peu des prescrits réglementaires, d’assurer ce niveau de sécurité contre les incendies.
Elle gère par ailleurs les travaux du Conseil supérieur de la sécurité contre l’incendie et l’explosion qui émet des avis sur chaque projet d’arrêté relatif aux normes destinées à éviter la naissance d'un incendie, à détecter tout début d'incendie et à empêcher l'extension de celui-ci et propose des mesures en matière de prévention contre les incendies et explosions.

Pour ce qui concerne la sensibilisation du citoyen aux risques et dangers liés aux incendies, la Prévention Incendie, en étroite collaboration avec les conseillers en prévention incendie (CPI) des zones de secours, est active sur plusieurs fronts :
- L’organisation de campagnes, telles que celles concernant les détecteurs de fumée ou les plans d’évacuation en cas d’incendie.
- La participation à des événements, par exemple, pendant la Quinzaine de la Sécurité ou sur le Village Sécurité de l’Intérieur lors du 21 juillet.
- La diffusion de conseils, on peut notamment citer ceux pour éviter les accidents domestiques dans une cuisine ou lors d’un BBQ.
- La production de matériel pédagogique pour les enfants.

La réglementation relative à la prévention incendie sera prochainement disponibles sur le site www.securitecivile.be. En attendant, vous pouvez toujours la retrouver sur le site www.besafe.be.

Source: Newsletter Sécurité IBZ 06-02-2020
(https://www.civieleveiligheid.be/fr/actualites/la-prevention-incendie-reintegre-la-direction-generale-securite-civile)

 

Marques de qualité